10
Oct 05

AFNIC : deux périodes d’ouverture du .Fr aux particuliers

10 octobre 2005 | Non classé

La fin de l’année approche et l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération (AFNIC) se penche sur l’ouverture du .Fr aux particuliers. Rappelons que les domaines en .fr sont ouverts aux propriétaires de noms (marques, nom de société, enseigne, etc.) depuis le 11 mai 2004 déjà . Mais la libéralisation du .fr devrait intervenir en 2006.

En septembre dernier, l’association avait lancé un forum sur ce thême. Les questions y sont cruciales puisqu’on doit y définir les critêres d’éligibilité (qui peut acheter un .fr – ceux résidant en France ou ceux habitant en Union européenne ?) et les critêres de vérification d’identité. L’AFNIC a donc ouvert un espace public o๠chacun est invité à  apporter sa pierre à  l’édifice.

Dans ce forum ouvert, un débat n’avait pas encore été lancé par l’AFNIC, celui de la date d’ouverture du .Fr. Un message en ce sens vient d’étre posté, signalé par nos confrêres de MailClub. On y apprend que « L’AFNIC envisage deux hypothêses pour la date d’ouverture : soit une ouverture au cours du printemps 2006 soit lors de l’automne 2006. Chacune des périodes présente des avantages et des inconvénients » prévient-on.

En cas d’ouverture au printemps 2006, les avantages sont nombreux : une attente plus courte, la satisfaction de « certains bureaux d’enregistrement non impliqués dans le .eu », une campagne de pub qui n’aura pas à  souffrir des vacances d’été, bien aride commercialement. Inconvénients ? Les sociétés qui sont impliquées dans l’ouverture du .eu craignent des difficultés de communication. « Elles souhaitent une ouverture différée du .fr afin de pouvoir gérer la communication et l’enregistrement du .eu puis celle du .fr » note l’AFNIC. On craint également de manquer de temps pour gérer les détails techniques, parfois encore en pleine discussion.

En cas d’ouverture à  l’automne 2006, on inverse les points : outre des questions administratives de délais, les bureaux auront plus de temps pour s’accorder sur la période de tests et adapter leur chaîne d’enregistrement. Ils pourront en outre se consacrer pleinement au .Eu pour ensuite s’occuper sereinement du .Fr (selon le calendrier officiel, le .Eu est prévu pour avril). Gros hic, l’AFNIC souligne qu’il n’est pas nécessairement souhaitable que « l’ouverture du .fr arrive plusieurs mois aprês celle du .eu » craint-on. De plus, communiquer sur du .Fr en plein été risque de ne passionner que três moyennement Monsieur Tout le monde, pataugeant sur une plage quelconque. Le choix de cette date engendrera, on le voit, des conséquences importantes pour le succês immédiat du .fr.


Les commentaires sont fermés.