14
Déc 06

DRIM: un registrar à  éviter

14 décembre 2006 | Non classé

Juste un petit billet pour informer de petits problêmes que l’on peut rencontrer avec le registrar DRIM.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, il s’agit d’un prestataire de dépot de domaine situé dans le sud de la France.

Certes, les prix sont attractifs, mais dénotent sans conteste des prestations plus ou moins sérieuses.

Un exemple concret: Ils changent leurs IP publiques sans avertir leurs clients.

Quelles sont les conséquences?

Et bien c’est simple; admettons que vous utilisez ce registrar comme DNS secondaire, c’est à  dire que c’est vous qui gérez votre zone DNS sur votre propre serveur, et que vous utilisez le fameux ns2.drim.com pour faire une réplique de vos zones.

Vous avez donc paramétré votre serveur pour effectuer les mises à  jour sur le secondaire aprés chaque modification, ce qui consiste à  specifier l’adresse IP de ce dernier.

Or, Drim change cette IP sans vous avertir… vos mise à  jours ne sont plus transférées!

A la question,

pourquoi n’avez-vous pas averti vos clients de ce changement?

la réponse du support:

ces informations sont publiques!

Sous-entendu… vous n’avez qu’à  vérifier vous méme.

Merci Drim, c’est franchement pas un réve!

Ayant une trentaine de domaines chez eux, autant vous dire que les transferts vont fuser!


Les commentaires sont fermés.