13
Juin 06

LAMP n’a plus a faire ses preuves

13 juin 2006 | Non classé

opensource

La société de gestion d’actifs du groupe Crédit Agricole – Crédit Agricole Asset Management – fait appel au GIE SITS (450 personnes) pour développer et exploiter ses applications informatiques.

Ne souhaitant pas utiliser de solutions propriétaires, de vraies «usines à  gaz» hors de prix, SITS s’est orienté rapidement vers PHP et la plate-forme LAMP (Linux, Apache, MySQL et PHP) pour développer ses premiêres applications en 2001.

Aujourd’hui, « PHP n’a plus cette étiquette de «langage de bricoleur», bien au contraire. Ce que nous avons fait pendant cinq ans est maintenant três apprécié par les audits internes ou externes réguliers », constate Julien Bernard, responsable de projets informatiques chez SITS. « Nous avons privilégié le pragmatisme et l’efficacité de PHP… sans regret » ajoute-t-il.

En effet, cinq ans plus tard, 40 sites et applications métier de CA Asset Management reposent sur LAMP. « Cela va de nos sites web qui cumulent un million de visiteurs par mois avec des pics à  2000 utilisateurs simultanés à  nos applications métier internes pour nos 3500 utilisateurs assidus », décrit-il. Pour mutualiser l’effort de développement, SITS utilise un framework commun ainsi que de nombreux outils open source complémentaires comme Mantis (un outil de gestion de bugs basé sur LAMP).

Tiré de Décision Informatique page 30 N° 681 / 12 juin 2006

phpindex.com


Les commentaires sont fermés.