14
Juil 05

Le Ministêre de l’Agriculture passe à  Linux

14 juillet 2005 | Non classé

Apres tant d’autres… c’est au tour du Ministêre de l’Agriculture de comprendre que ces logiciels Microsoft sont…

A l’aide du Kit de migration Windows NT4, le Ministêre de l’Agriculture a choisi l’alternative Linux et basculé en quelques heures sur Mandriva Linux Corporate Server 3.0

Les services qui tournent sous Windows NT ou 2000 sont encore nombreux, et hésitent à  passer sous Windows XP. Question de coût, question de choix politique et de dépendance aussi. La migration devient pourtant stratégique avec l’arrét annoncé de la maintenance de Microsoft sur ses systêmes les plus anciens, comme Windows NT4.

C’est d’ailleurs la question que s’est posée le Ministêre de l’Agriculture, dont l’architecture informatique – serveurs de fichiers, base de données, intranet, sauvegarde, impressions, applications, identification… – reposaient largement sur le systême d’exploitation aujourd’hui moribond.

ImageFace à  la nécessité de faire évoluer son architecture, le Ministêre a lancé un appel d’offre, et a retenu l’offre de Mandriva (ex Mandrakesoft). La solution retenue est construite autour d’un serveur Mandriva Linux Corporate Server 3.0 associé à  Samba (partage de fichiers et d’impressions), LDAP (annuaire), le tout intégré dans un assistant de migration.

« Nous avions exprimé 3 contraintes à  Mandriva: la continuité de service par rapport à  l’existant, la facilité de migration et le choix de standards ouverts pour les composants. La solution développée a pleinement satisfait ces 3 critêres », a déclaré Michel Meyer, responsable du Pà´le d’assistance technique du Ministêre de l’Agriculture et de la Péche.

« Aujourd’hui, tout département de notre ministêre peut migrer vers Linux, de façon décentralisée et três largement automatisée. Cela se traduit par des frais de formation et d’assistance migration ramenés à  leur minimum. Les informaticiens du Ministêre peuvent ainsi se concentrer sur d’autres tà¢ches ».

Le Kit de migration Windows NT4 a été conçu pour une interopérabilité maximum, et s’intêgre dans des environnements hétérogênes, avec par exemple des machines sous Windows ou Client Active Directory. La migration ne dépasse pas quelques heures. Le Kit est fourni avec un assistant qui permet la migration des partages, avec reprise des droits liés à  un compte utilisateur (ACL), ainsi que la récupération des configurations imprimantes, par exemple.


Les commentaires sont fermés.